Kangaryu Team

Team qui scantrad les chapitres d'ajin, magi, uratarou, blades, mononote, tenkuu shinpan...


    L'angoisse de la page blanche

    Partagez
    avatar
    Shuujin

    Masculin Sagittaire Coq
    Messages : 592
    Date d'inscription : 31/07/2013
    Age : 25
    Localisation : Nord
    Humeur : Motivé !

    L'angoisse de la page blanche

    Message  Shuujin le Dim 2 Fév - 15:03

    L'horloge sonnait, prévenant au monde entier qu'il était minuit. Dehors, il faisait sombre, la nuit noire avait envahie les lieux et les rues n'étaient éclairées que par les hauts lampadaires postés ci et là par la bienveillante commune. Mais la pièce dans laquelle l'horloge se trouvait, elle, ne laissait aucune place à l'obscurité. Sur le large bureau en acajou se trouvait une lumière de chevet, une ampoule éclairait la pièce depuis sa place au plafond et enfin un petit lampadaire projetait sa lumière à côté d'un fauteuil moelleux. 

    Ce que la lumière de chevet éclairait, c'était l'ordinateur portable et son extension, une jeune femme aux cheveux auburn, se mordillant la lèvre d'un tic nerveux. Sur l'ordinateur, une page de traitement de texte dans laquelle était uniquement écrit - en gros caractère et aligné au milieu - "La chasse du panda contre le vent". Ce titre, puisqu'il en est un, était déjà affiché depuis quatre jours, et depuis rien de plus n'avait été ajouté. L'angoisse de la page blanche s'emparait de la jeune femme aux cheveux rouges. Et celle-ci la dévorait. 

    Allez, trouve quelque chose... N'importe quoi, mais au moins un truc. Si je ne montre rien à Thomas demain il va me tuer... La jeune femme attendit deux minutes, assise sur sa chaise en fixant son ordinateur, puis - de rage - se leva, faisant tomber sa chaise au passage. Elle la ramassa et se dirigea jusqu'à son frigo, situé dans la pièce voisine, sa préférée à vrai dire : La cuisine. La cuisine n'était pas très grande, l'on y trouvait simplement une petite table carrée haute, deux tabourets des deux côtés de celle-ci, le frigo dans un coin de la pièce, des placards en bois de couleur beige et un comptoir où s'étalaient divers machines telles que la cafetière ou le toaster. La pièce en elle-même avait pour sol un carrelage blanc et froid ainsi que des murs et un plafond de la même couleur que le carrelage. 

    La jeune femme ouvrit le frigo et fixa ce qu'il contenait pendant quelques instants. "Bon, y'a quoi d'encore comestible là-dedans ? Il faudra que j'aille faire des courses demain sinon je n'aurais plus rien à becter... Au moins, ça fera ma première sortie en une semaine, c'est déjà ça." 

    Enfin, elle sortit du jambon, du beurre et du fromage et referma l'appareil. Elle ouvrit ensuite les placards et y prit du pain afin de se faire un sandwich. Une fois celui-ci fait elle retourna dans son salon, mais non pas pour se poster à nouveau devant l'ordinateur. La jeune femme s'assit sur le fauteuil moelleux, attrapa la télécommande se trouvant sur une table de chevet à côté d'elle et alluma la télévision. 

    Un petit grésillement se fit entendre à l'allumage de l'écran puis apparut le visage enjoué d'une Mimie Mathy en plein épisode de sa fameuse série "Joséphine l'Ange Gardien". "Ouh là non, pas toi. Si je veux voir un nain, je regarde Game of Thrones !" 

    La jeune femme zappa, passant d'une chaîne à une autre et faisant une moue dépitée à chaque apparition de série française telle que Julie Lescaut. Enfin elle trouva un épisode de Friends et ne changea plus, visiblement satisfaite. "Y'a pas à dire, Chandler est vraiment le meilleur personnage de la série." 

    Mais alors que la jeune femme était confortablement installée la sonnerie de la porte se fit entendre. "Qui peut bien venir sonner chez moi à cette heure-ci...? Sérieusement ? Pff... Jamais tranquille !" Elle éteignit la télévision et se dirigea jusqu'à la porte. 
    avatar
    Shuujin

    Masculin Sagittaire Coq
    Messages : 592
    Date d'inscription : 31/07/2013
    Age : 25
    Localisation : Nord
    Humeur : Motivé !

    Re: L'angoisse de la page blanche

    Message  Shuujin le Dim 9 Fév - 18:43

    La jeune femme ouvrit la porte mais ne vit rien, ni personne. "Pff, encore des stupides gamins qui s'amusent..." Elle claqua la porte de colère et retourna s'asseoir dans le fauteuil, reprenant son épisode et son sandwich, presque fini. 

    Il était maintenant 1h du matin et à nouveau, sa porte sonna. "Encore ? Putain, si je chope les petits malins qui font ça, je les scalpe !" Elle se leva encore une fois, posant son sandwich dont les miettes étaient tombées sur son pantalon et qu'elle essuya d'un revers de la main. Elle ouvrit la porte mais à nouveau ne vit rien. "Recommencez et j'appelle les flics !" Cria-t-elle avant de refermer brusquement la porte. 

    Je suis presque sûr que ce sont les gamins de la voisine d'en face. Cette vieille peau même pas capable de bien élever ses gosses. J'irais la voir demain tiens ! Puis elle s'assit à nouveau et termina son sandwich. "Bon, le sommeil ne venant pas, et ma deadline approchant, je ferrais mieux de m'y remettre." Elle éteignit la télévision en poussant un soupir puis se colla à nouveau sur son ordinateur. Elle le fixa un moment puis soupira à nouveau. "Alors quoi ? J'ai inventé des histoires depuis que je suis gamine et maintenant j'arrive plus à rien quand enfin j'ai l'opportunité de me faire reconnaître ? Je me déteste tellement." 

    Soudain, un bruit venant de l'étage la fit sursauter. Qu'est-ce que c'était ? J'ai faillit faire une crise cardiaque bordel ! Prenant son courage à deux mains elle partit en direction des escaliers, allumant toutes les lumières sur son passage. Les marches craquaient sous ses pas, amplifiant l'ambiance inquiétante de la scène ainsi que l'angoisse de la jeune fille. Une fois arrivée en haut, elle entra dans la première pièce, qui était sa chambre. Rien n'avait bougé ou n'était cassé. Elle tenta ensuite la deuxième, qui était sa chambre d'ami. Même chose que la précédente. Je me fais peur toute seule tiens... 

    Puis elle arriva dans la troisième pièce, sa salle de bain. Lorsqu'elle entra elle ne vit rien tout d'abord, puis entendit comme un clapotement provenant de son bain. Bain qui était caché par un rideau de douche. "Oh bah j'ai laissé l'eau couler tiens... ça aurait été la cause du bruit ? Bizarre..." Elle s'approcha de la baignoire afin de la vider, tira le rideau puis poussa un cri d'horreur et tomba par terre en pleurant et en tremblant. La baignoire était pleine d'un liquide rouge.

      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 17:22